La conférence internationale sur la participation citoyenne à la budgétisation et à la gestion des affaires locales et régionales en Afrique

Conférence Internationale sur la participation citoyenne à la budgétisation et gestion des affaires locales et régionales en Afrique Tunis,

Palais des Congrès, 04-06 Décembre 2013. Panorama mondial de la participation citoyenne à la budgétisation et gestion des affaires locales et régionales ; perspectives de changement d’échelle et institutionnalisation des processus participatifs dans les politiques publiques en Afrique.

Le ministère de l’intérieur et des collectivités locales envisage d’associer les citoyens à la budgétisation et d’asseoir les bases de la généralisation du budget participatif dans toutes les collectivités locales. Le ministère compte accompagner le processus de la budgétisation participative par la production d’outils et le renforcement des capacités tunisienne est en passe d’être prometteur.On a cité les différents outils de bonne gouvernance tels que la certification citoyenne, la mesure des performances des collectivités locales, l’audit citoyen, le baromètre de bonne gouvernance et le budget participatif, qui pourraient faire que les pratiques en matière de gestion publique en Tunisie se seraient bonifiées avec des instruments favorisant le dialogue, la concertation et la coproduction dans la gestion des collectivités locales. Néanmoins, on a tenu à souligner l’importance des questions financière et fiscale pour permettre aux populations d’exercer de façon consciente et responsable leur citoyenneté. On a proposé aux collectivités locales tunisiennes et africaines d’œuvrer pour une meilleure structuration du dialogue entre l’Etat et les collectivités locales sur la décentralisation fiscale, en accélérant la mise en place des mécanismes adéquats. Il s’agira aussi d’aller vers une plus grande corrélation entre la répartition des fonds de concours, les subventions de l’Etat et les performances locales dans la mobilisation des ressources, d’aller vers une plus grande application du principe de subsidiarité dans la mise en œuvre des investissements publics pour accélérer la relance des économies locales.

Leave a Comment